Missions et Attributions de l'Inspection Générale des Services Judiciaires

L'Inspection générale du ministère est, au sein du ministère, l'organe central chargé des missions d'audit et de conseil, et des missions d'étude et d'évaluation en matières administrative et de ressources humaines, économique et financière de l'ensemble des services du ministère.

Au titre des missions d'audit interne

L'Inspection générale du ministère a pour attributions de :

  • s'assurer de l'atteinte des objectifs stratégiques du ministère ;
  • s'assurer de la qualité du service public rendu au niveau du ministère ;
  • s'assurer de l'efficacité et de l'efficience des opérations et des programmes ;
  • s'assurer du caractère soutenable des dépenses publiques, de la bonne gestion des finances publiques et de la sauvegarde des intérêts de l'Etat au sein du ministère ;
  • s'assurer de la gestion sécurisée des actifs humains, matériels, immatériels et financiers ;
  • s'assurer de la production d'informations de qualité et de l'application de règles, procédures, contrats, et des directives de la hiérarchie instruire, collecter et réunir les preuves sur les faits de mauvaise gouvernance ;
  • recommander des modifications et améliorations des contrôles internes défaillants ;
  • participer aux actions de prévention et de sensibilisation contre la fraude, la corruption et les infractions assimilées ;
  • formuler toute proposition visant à améliorer la qualité et le fonctionnement des services soumis à leur contrôle ;
  • faire le suivi des suites données par les autorités aux recommandations issues des rapports d'audit.

Au titre des missions d'étude et d'évaluation

L'Inspection générale du ministère a pour attributions de :

  • planifier et de conduire les missions d'évaluation des politiques et programmes publics sectoriels afin d'optimiser leurs rendements et leurs résultats ;
  • participer à la conception et au suivi des opérations de réforme administrative sectorielle et de fournir un appui méthodologique et opérationnel à leur réalisation ;
  • s'assurer notamment de la conformité et de la qualité des informations sectorielles destinées aux autorités.

L'Inspection générale du ministère peut être appuyée dans sa mission par des structures d'audit interne, créées au besoin au sein de certaines directions centrales ou techniques du ministère ou d'entités autonomes rattachées au ministère.

Elle est placée sous la supervision technique et fonctionnelle du Comité ministériel d'audit interne.

Retour